• Mon arbre est mort

    Aujourd'hui, après un terrible dilemne, le couperet du raisonnable étant tombé, nous avons occis notre arbre.

    En plein milieu de la maison, il faisait de l'ombre en été, et donnait une âme à l'endroit. Mais il la soulevait, abimait son toit, bref, c'était la baraque ou lui......

    J'aime pas cette journée où mon arbre est tombé.

    J'aime pas cette journée où son âme envolée,

    Mon arbre, par ma raison assassiné,

    Me rappelle en craquant,

    Que je ne suis plus un enfant.


  • Commentaires

    1
    Sélène...
    Lundi 3 Janvier 2005 à 16:40
    Le feuillage obsurcit la ramure...
    mais les racines demeurent... Heureuse de vous lire de nouveau... sourire
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :