• A genou

    Mes tout petits, mon Jedi et mon Zébulon, cette journée de grand beau, quelques nuages, pas grande nouvelle du vent, me fait penser à cet enfermement journalier qu'est l'école.

    Je vous plains , mes ours, et je nous plains tous d' avoir besoin de nous enfermer, de nous séquestrer, pour nous faire apprendre au mieux,  nous engloutir dans un système au pire.

    Je vous plains car je sais les efforts qu'il faut pour correspondre.

    Je vous plains car vous passerez encore du temps , comme à genou sur un prie- Dieu, aux mains de gens que vous ne connaissez pas et qu'on ne paie pas pour vous aimer.

    Dans des écoles pas forcément conçues pour qu'on ait envie d'y rester.

    Heureusement, elles ont des fenètres par lesquelles on peut appercevoir le ciel et la vie qui attend, un petit pain au chocolat pour quatre heures en mains, qu'on vous libère.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :